Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal d'un nomade

Journal d'un nomade

Restless, shifting, fugacious as time itself is a certain vast bulk of the population of the red brick district of the lower West Side. Homeless, they have a hundred homes. They flit from furnished room to furnished room, transients forever - transients in abode, transients in heart and mind. They sing "Home, Sweet Home" in ragtime; they carry their lares et penates in a bandbox; their vine is entwined about a picture hat; a rubber plant is their fig tree. (O. Henry)

Café amer

"La tâche la plus difficile n’est pas de changer le monde, mais de changer nous-mêmes." (Nelson Mandela).

Le café ne porte pas de nom, pourtant j’y suis entré pour boire un expresso serré. Ce café montréalais, qui sert aussi de buanderie et de cybercafé, tend un hameçon alléchant pour les lecteurs assidus : des dizaines de livres au-dessous du comptoir. Il y a même la prestigieuse Encyclopedia Britannica. Il y a aussi une série de livres illustrés sur les différentes régions du globe. J’ai sorti le volume "Afrique du nord" de son sommeil profond pour chercher le chapitre sur la Tunisie. Mon voisin, qui était en train de feuilleter un autre livre, avait envie de causer. Je lui ai montré le livre que j’avais entre les mains:

- Je viens de cette région du monde.

- Quelle région ?

- L’Afrique du nord.

- Ah ! Excusez-moi, mais j’aime pas ces pays-là.

- Toi, au moins, tu ne caches pas ton racisme.

- Je n’ai jamais eu d’amis noirs. As-tu des amis noirs ?

- Oui. J’ai un ami qui vient du Burkina Faso.

- Et comment se fait-il que tu viens d’Afrique et t’es pas noir ?

- En Afrique, il y en a de toutes les couleurs !

Mon voisin, ancien prisonnier de droit commun selon ses propres dires, a quitté sa chaise pour aller aux toilettes en laissant son cellulaire sur le comptoir. N’avait-il pas peur que son portable ne disparaisse pour réapparaître au milieu de la jungle africaine ou du désert du Kalahari ?

J’ai payé mon café avant qu’il ne revienne et quitté ces lieux pour mettre fin à cet insipide "dialogue de civilisations".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article