Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal d'un nomade

Journal d'un nomade

Restless, shifting, fugacious as time itself is a certain vast bulk of the population of the red brick district of the lower West Side. Homeless, they have a hundred homes. They flit from furnished room to furnished room, transients forever - transients in abode, transients in heart and mind. They sing "Home, Sweet Home" in ragtime; they carry their lares et penates in a bandbox; their vine is entwined about a picture hat; a rubber plant is their fig tree. (O. Henry)

Hierba Buena

Chez le chaman de Hierba Buena

Hierba Buena, qui signifie en espagnol "bonne herbe", est le nom d’un village situé sur le flanc du volcan de Colima. Hierba buena est connu pour ses chamans qui font parfois des miracles. Lorsque Elisa, l’ex-femme de mon cousin qui vit à Colima, m’a parlé de la thérapie chamanique de Hierba Buena, je lui ai dit que j’étais partant pour ce genre d’expériences.

Heureusement pour moi, il y avait encore de la place dans le carnet de rendez-vous de Quaxatoatl, le chaman le plus célèbre de Hierba Buena. Lorsque je suis arrivé à Hierba Buena, le chaman m’a salué en nahuatl, sa langue maternelle, et je l’ai salué en castillan. Au contraire des médecins occidentaux, ce guérisseur chevronné n’a pas besoin de poser des questions au patient pour diagnostiquer son mal. Il lui suffit de regarder le patient et de toucher sa main pour comprendre son mal-être.

Sans dire un mot, Quaxatoatl m’a invité par un signe de la main à un hammam à ciel ouvert. Il s’agit de gros trous creusés dans les roches volcaniques par les eaux bouillantes sortant des entrailles du volcan. Chaque patient du chaman doit avoir le courage de se glisser dans ces trous remplis d’eaux thermales extrêmement chaudes. Lorsque j’ai touché l’eau pour tester sa chaleur, j’ai eu l’impression que ma chair allait fondre comme un morceau de beurre jeté dans de l’eau bouillante. Le chaman a souri, puis a dit:

– Cette eau chaude est à la limite du supportable mais tout ce qui est à la limite du supportable reste supportable.

– Je ne pourrais jamais plonger dans cette eau bouillante.

– Tous ceux qui ont plongé avant toi en sont sortis vivants.

J’ai commencé par plonger les pieds dans cette eau brûlante. Une fraction de seconde après, j’ai un crié de douleur. Il m’a dit de continuer. J’ai continué à glisser dans l’eau par défi. Lorsque tout mon corps, à part la tête, fut entièrement sous l’eau, je n’avais même plus de voix pour pouvoir crier. Chaque seconde qui passait avait la même durée que l’âge de l’univers multiplié par dix. Je ne pouvais plus sortir de ce trou, car je me sentais paralysé. Comme mon cri restait coincé, le chaman a ouvert ma bouche avec sa main. Pourtant, mon cri restait silencieux, comme celui de Munch. Ensuite, le chaman a introduit deux doigt dans ma bouche et a commencé à tirer un objet qui sortait des mes entrailles. Cet objet à la forme longiligne ressemble à ces cheveux sales qui s’accumulent dans le filtre d’une baignoire ou d’une douche. Le chaman prenait son temps. La mince corde sale qu’il était en train de tirer de ma bouche paraissait d’une longueur infinie.

Soudain, durant moins d’un millième de seconde, j’ai revécu tous les événements traumatisants de mon enfance: mon plongeon dans un baril plein de chaux vive, une marmite de sauce bouillante qui tombe sur ma tête, le fer à repasser de ma mère, chaud comme l’enfer, qui je saisis par curiosité… J’ai aussi vu un gamin de cinq ou six ans en train de courir comme un fou, au milieu de la nuit, à la recherche d’air frais suite à des crises d’asthme pires que la mort elle-même.

Lorsque le chaman a fini sa mission de nettoyage interne, la température de l’eau est devenue supportable, voire très agréable. Il m’a montré l’objet obscur qu’il venait de sortir de ma bouche, puis Il ma dit:

– Cette mince corde sale a failli t’étouffer. Ne laisse jamais de telles saletés s’accumuler de nouveau. L’âme a besoin, elle aussi, de nettoyage complet régulier. Je n’ai qu’un seul conseil à te donner: traite bien ton corps et écoute tes émotions.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Saber 11/02/2016 13:45

Une expérience intéressante très symbolique. Merci d'avoir partager ça avec nous.