Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal d'un nomade

Journal d'un nomade

Restless, shifting, fugacious as time itself is a certain vast bulk of the population of the red brick district of the lower West Side. Homeless, they have a hundred homes. They flit from furnished room to furnished room, transients forever - transients in abode, transients in heart and mind. They sing "Home, Sweet Home" in ragtime; they carry their lares et penates in a bandbox; their vine is entwined about a picture hat; a rubber plant is their fig tree. (O. Henry)

Les molécules du bonheur

"I am chemical, you are chemical"

(Mr. Jones dans le film Mister Jones)

Tout a commencé le jour où le Dr Kanfoud a diagnostiqué une névrose chez moi.

- Finalement j’ai trouvé la source de ton mal-être. Tu souffres de névrose, cher patient

- Mais je ne souffre pas, docteur !

- C’est ça le côté le plus pernicieux de la névrose: le patient a l’impression d’être OK et son entourage ne remarque rien d’anormal.

- Une maladie sans symptômes ?

- Disons que les symptômes sont invisibles pour le commun des mortels. Seul l'oeil expert d’un spécialiste chevronné peut déceler ce mal qui se cache dans les interstices de l’âme humaine.

- Étant donné que je ne souffre pas, comment pourrais-je savoir que je suis guéri le jour de ma guérison ?

- Quand tu seras complètement guéri, je t’annoncerai moi-même la bonne nouvelle.

- Tu me proposes quoi ?

- Un médicament miraculeux qui te rendras ton équilibre perdu.

- Mais je me sens en équilibre, docteur !

- C’est ce que nous , les spécialistes, appelons "équilibre dans le déséquilibre". Je peux vous comparer à un homme en bonne santé et sans aucun handicap qui marche à quatre pattes. Il est en équilibre par rapport à la gravité terrestre mais en déséquilibre par rapport à la bipédie humaine.

Le docteur Kanfoud m’a prescrit un nouveau médicament, appelé Lobotomyl. Après avoir rédigé l’ordonnance, il me dit:

- Ce médicament va réguler les flux chimiques de ton cerveau. Il t’évitera les hauts et les bas. Tu ne connaîtras ni la déprime ni l’euphorie. Tous les excès seront automatiquement neutralisés par ces molécules miraculeuses.

- Adieu les blues et le spleen ?

- Tout à fait. Adieu la mélancolie mais aussi adieu l’exaltation et les débordements de joie !

- Je redeviendrai un être normal ?

- Tout à fait normal. Je te le garantis. Mais attention ! Pas d’alcool, pas de café, pas de chocolat et pas de thé. Mais tu peux boire du café et du thé décaféinés. La caféine et l’alcool risquent d’interagir avec les molécules du Lobotomyl et provoquer des effets indésirables.

- Quels sont les autres effets collatéraux du médicament ?

- Pendant les quatre premières semaines, tu vas perdre ta libido et ton appétit. Tu vas perdre du poids et dormir plus que d’habitude. Mais passée cette période d’accommodement psycho-somatique, tout redeviendra normal.

- Ce sera au début la traversée du désert puis c’est une oasis de calme et de sérénité qui m’attend au bout du chemin ?

- Exactement. Tu dois être très patient, cher patient. Après la pluie, le beau temps.

Dès que je suis sorti du cabinet du docteur Kanfoud, j'ai déchiré l'ordonnance médicale et j'ai commencé à courir en plein centre-ville de Sousse. Les passants me prenaient pour un fou. J'ai couru jusqu'à la librairie Kassem, près de la gare. J'ai salué la caissière puis lui ai dit en haletant : " Vous avez le livre Éloge de la folie ?" Elle a répondu : "Il nous en reste un seul exemplaire." J'étais fou de joie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article