Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal d'un nomade

Journal d'un nomade

Restless, shifting, fugacious as time itself is a certain vast bulk of the population of the red brick district of the lower West Side. Homeless, they have a hundred homes. They flit from furnished room to furnished room, transients forever - transients in abode, transients in heart and mind. They sing "Home, Sweet Home" in ragtime; they carry their lares et penates in a bandbox; their vine is entwined about a picture hat; a rubber plant is their fig tree. (O. Henry)

Ma liberté

"Ma liberté

Longtemps je t’ai gardée

Comme une perle rare

Ma liberté

C’est toi qui m’as aidé

A larguer les amarres

Pour aller n’importe où

Pour aller jusqu’au bout

Des chemins de fortune

Pour cueillir en rêvant

Une rose des vents

Sur un rayon de lune." Georges Moustaki (1)

Je viens de recevoir d'Allemagne un cahier de la série Geo Wissen (2). Le thème de ce numéro m’intéresse beaucoup: Entscheidung und Intuition. Was will ich ? Das Geheimnis der guten Wahl (Prise de décision et intuition. Qu’est ce que je veux ? Le secret de du bon choix )

L’être humain est-il vraiment libre de choisir ? Théoriquement la liberté humaine n’est limitée que par le temps (la vie humaine est courte) et les lois de la physique-chimie (un sportif de 80 ans ne gagnera jamais la médaille d’or des 100 mètres de course aux J. O. Le meilleur plongeur au monde ne pourra jamais plonger à 5 ou 10 km de profondeur). Cependant, je peux décider de me jeter devant une rame de métro, gifler le premier agent de police que je rencontre, aller au Pérou pour étudier le quechua, consacrer le restant de mes jours à la traduction des œuvres complètes de Karl May de l’allemand vers l’arabe ou celles de Mario Benedetti de l’espagnol vers l’arabe etc. Mais les lois de la probabilité me disent que, selon les données tirées de mon histoire personnelle, la probabilité que je prenne de telles décisions est de l’ordre de 0,000 000 000 001% !

Je pense que dans une vie humaine, les contraintes sont plus nombreuses que les libertés. Les contraintes sont liées à l’héritage génétique et culturel, les circonstances géo-historiques, le parcours éducatif, professionnel et social de chacun de nous. Malgré tous ces facteurs, le saut dans l’improbable reste… probable ! D’aucune l’appellent "coup de tête", d’autres "destin". Certaines personnes se trompent toujours de chemin, prennent toujours les mauvaises décisions. Confrontées à une variété de choix, elles optent tout le temps pour le pire. On peut se demande r: pourquoi ? Parce que, selon les lois de grand nombre, tôt ou tard, les mauvais chemins seront empruntés par quelqu’un. Ainsi serviront-ils de bons contre-exemples pour indiquer le bon chemin.

1) http://www.tsrocks.com/g/georges_moustaki_texts/ma_liberte.html

2) http://www.geo.de/GEO/heftreihen/geo_wissen/64082.html

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article