Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal d'un nomade

Journal d'un nomade

Restless, shifting, fugacious as time itself is a certain vast bulk of the population of the red brick district of the lower West Side. Homeless, they have a hundred homes. They flit from furnished room to furnished room, transients forever - transients in abode, transients in heart and mind. They sing "Home, Sweet Home" in ragtime; they carry their lares et penates in a bandbox; their vine is entwined about a picture hat; a rubber plant is their fig tree. (O. Henry)

Zero Fote

Le livre de Fransoi de Closets, Zéro Fote, plaide pour une nouvelle ortografe fransaise. La polemik est ouverte. Engoufrez-vou-zy ! La publikation ce pamflet donne des sueurs froides o zakademiciens de Pari. Peut-etre est-ce le debu de la Grande Revolussion Ortografik Fransaise . A ba l’ortografe perpetuelle, vive l’ortografe nouvelle !

De Closets avoue k’il est nul en ortografe. Mais la simplification de l’ortografe fransaise n’est pas ossi simple k’il le pense.L’ortografe d’une langue n’est pa le fruit du hazar. Les linguistes y distiguent des strates arkeologiks qui suivent une certaine logik historik. Mais Monsieur de Closets est un pragmatik. Il veut faciliter la vie des nouvelles generassions frankofones.

Un monark otrichien a dit ke la musik de Mozar contient " tro de notes". On pourrait dire la meme choz a propo de la langue de Moliere: " Y a tro de konsonnes, tro de voiyelles. Et surtou tro d’aksents, graves, aigus, cirkonflex etc."

D’aukuns pensent que le livre de Fransoi de Closets n’est k’une tempete dans un verr d’o. Si on ecrit le fransai comme on le prononse, les profs de fransai, les correcteurs et les reviseurs perdron otomatikement leur djobs. C’est pourkoi les sindikats mettent l’aksent sur les enjeux socios de la reforme ortografik.

Ki ora le dernier mo ? Tro to pour se prononser…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article