Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal d'un nomade

Journal d'un nomade

Restless, shifting, fugacious as time itself is a certain vast bulk of the population of the red brick district of the lower West Side. Homeless, they have a hundred homes. They flit from furnished room to furnished room, transients forever - transients in abode, transients in heart and mind. They sing "Home, Sweet Home" in ragtime; they carry their lares et penates in a bandbox; their vine is entwined about a picture hat; a rubber plant is their fig tree. (O. Henry)

Extrême onction

L'aube point

L’aube s’apprête à poindre d’une minute à l’autre. Dans une chambre d’hôpital, un patient attend impatiemment la fin de ses jours. Une infirmière est assise près du mourant.

L’infirmière : À quoi pensez-vous ?

Le patient : À cette aube qui pointe. Elle me rappelle mes réveils très matinaux à la campagne. L’odeur de la terre, l’air frisquet, les gouttes de rosée qui décoraient les feuilles des arbres…

I. : Vous semblez heureux en ce moment.

P. : J’ai été toujours heureux, même aux temps où j’étais encerclé par les malheurs. Je n’espère rien et je ne regrette rien.

I. : Vous n’espérez pas une vie après la mort ?

P. : D’après Borges, le vrai cauchemar c’est la vie éternelle.

I. : Et si maintenant, par miracle, on vous accorde une nouvelle vie sur terre ? Une seconde chance pour tout recommencer ?

P. : Non, merci. J’ai hâte de redevenir poussière. Poussière d’étoile ! (Il éclate de rire après avoir prononcé ces deux mots.*)

I. : Pourtant, hier, vous m’avez dit: " Je suis un homme qui a raté sa vie. " ?

P. : Oui, c’est vrai. Pendant toute ma vie, je n’ai eu que des échecs. Mais ça ne m’a pas empêché d’être heureux, au comble du bonheur même !

I. : C’est quoi le bonheur ?

P. : Le bonheur c’est la danse rythmée de quelques molécules dans le cerveau.

I. : Votre lucidité me fascine. Vous allez quitter ce monde en très bonne santé, surtout mentale ! (L’infirmière et le patient éclatent de rire.)

P. : J’ai fait de mon mieux pour mourir en bonne santé : pas de tabac, consommation modérée d’alcool, exercices physiques tous les jours, régime sans gras et sans sucre etc.

I. : Vous avez besoin de quelque chose ?

P. : Ouvrez la fenêtre, s’il vous plaît. J’ai envie de sentir les odeurs de l’aube…

*) Poussière d’étoile, livre écrit par Hubert Reeves (http://www.hubertreeves.info/livres/poussieres.html)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article