Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Journal d'un nomade

Journal d'un nomade

Restless, shifting, fugacious as time itself is a certain vast bulk of the population of the red brick district of the lower West Side. Homeless, they have a hundred homes. They flit from furnished room to furnished room, transients forever - transients in abode, transients in heart and mind. They sing "Home, Sweet Home" in ragtime; they carry their lares et penates in a bandbox; their vine is entwined about a picture hat; a rubber plant is their fig tree. (O. Henry)

09/02/2016 Publié depuis Overblog

La tragédie d’un comédien

"Les acteurs sont seuls. Je les connais bien, j’en ai eu des tas en analyse. Ils ont en eux des rôles, des figures,...

En savoir plus

08/02/2016 Publié depuis Overblog

Le petit chapeau

La France est en deuil. Le couvre-chef de certaines voyelles française vient d'être condamné à mort. Même le très...

En savoir plus

06/02/2016 Publié depuis Overblog

J'ai rêvé

Sinnaktulauqpunga La population totale d’Iqaluit, la capitale du Nunavut au Canada, peut être facilement transportée...

En savoir plus

05/02/2016 Publié depuis Overblog

Messager à vélo

Entre novembre 2011 et mars 2012, j'ai exercé le métier le plus fou de ma carrière. J'ai travaillé comme messager...

En savoir plus

04/02/2016 Publié depuis Overblog

Un ensemble d'atomes

Attention ! Celui qui est en train d'écrire n'est rien d'autre qu'un ensemble d'atomes. Je suis composé d'environ...

En savoir plus